Avertir le modérateur

31/12/2010

«C'est bon, les papiers sont en règles»

CIMG5528.JPG

«Aujourd'hui, on est passé aux vérifications administratives et techniques. Il faut d'abord montrer qu'on a bien les bons papiers, qu'on a toujours notre permis. C'est toujours un peu long puisque cela dure au moins deux, trois heures. Mais c'est sympa quand même. On fait ça en groupe, avec toute une grande partie du team. Puis on croise tout le monde. On a une heure de pointage à respecter.

On passe de stands en stands et on récolte des tampons sur une feuille en carton. Il y a un stand de sécurité, un stand médical, un centre pour récupérer l'iritrack, le système de localisation de la voiture. Une fois qu'on a fait le tour de la vingtaine de stands, on nous valide tout ça et on a ensuite deux heures pour passer aux vérifications techniques de la voiture. C'est chronométré avant qu'elle entre au parc fermé. Mais ce n'est pas moi qui m'en occupe, ce sont les mécanos. De toute façon, les voitures ont été en grande partie vérifiées chez nous à l'usine. Elles sont déjà plus ou moins contrôlées, certifiées. Voilà, ça s'est bien passé. Pas de souci. Tous les papiers sont en règle. Vivement le départ.»

CIMG5540.JPG
CIMG5529.JPG

CIMG5552.JPG

Guerlain vous présente son Mini Countryman

CIMG5472.JPG
Petite pause photo pour le blogueur de 20minutes.fr devant la voiture qu'il pilotera pendant le Dakar. Toujours relax à deux jours du départ, Guerlain fait le tour du propriétaire dans le parc où sont réunies toutes les véhicules avant les vérifications techniques et administratives.


CIMG5463.JPG

CIMG5457.JPG

CIMG5464.JPG

Avec en prime, une petite photo de famille pour finir
CIMG5483.JPG

30/12/2010

«Je prends de l'avance dans mon temps de sommeil»

CIMG5437.JPG

«On n'est pas bien ici en Argentine où il fait 35 degrés? Je suis parti de chez moi, à Tignes, il faisait -15. Ça fait quand même 50 degrés de différence. La chaleur ne me gêne pas. J'aime bien ça. Mais il a fallu que je m'habitue. C'est pour ça que je suis venu un peu tôt (lundi). On s'est installés dans le sud de Buenos Aires, pas très loin du parc où sont garées les voitures. Je ne me suis pas trop dispersé depuis. Je me suis reposé, je fais mes nuits de 8-9 h. Je prends de l'avance dans mon temps de sommeil avant que la course commence.

Sinon, j'ai vraiment hâte de démarrer même si j'ai quelques trucs à faire avant le départ. Les vérifications techniques et administratives, vendredi, mais je dois aussi préparer mon camion. Celui dans lequel je vais dormir pendant la course. Je dois m'y installer, prendre mes marques. Avec mon copilote, on file une liste aux mécanos pour qu'ils vérifient que tout se trouve sur le camion. On a nos petites habitudes.

C'est comme mes petites céréales le matin à l'hôtel. Je les apporte au petit déjeuner. J'ai mes petites vitamines aussi pour la course. C'est bien de garder quelques repères. Je sais au moins que ce que je vais manger va me plaire. Ce sont des trucs que j'ai défini avec mon nutritionniste. On a fait tout un bilan nutritionnel. Il fallait compenser quelques manques et apporter des compléments parce que je vais forcément brûler pendant la course. Mais au final après la course, je ne perds pas de poids.»

Guerlain

CIMG5445.JPG
CIMG5452.JPG

CIMG5450.JPG

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu